Inauguration de la gare CHU

Mardi 23 mars à 11h, vous êtes invités à l’inauguration de la gare TER CHU

télécharger l’Argumentaire

http://ande-nantes.fr/wp-content/uploads/2021/03/Collectif-transport-Nantes-Invitation-inauguration-2021-03-23.pdf

Publié dans Collectif Transport | Commentaires fermés sur Inauguration de la gare CHU

La lettre d’information février mars 2021

Vous pouvez lire la newsletter 2021-02-03

Publié dans ANDE | Commentaires fermés sur La lettre d’information février mars 2021

Le collectif Transport en action contre le déclassement des voies ferrées de l’île de Nantes

Un courrier vient d’être envoyé aux élus concernés par le problème et une action vers la presse est initiée pour argumenter sur la pertinence d’une gare « CHU » sur l’île de Nantes. La présence des infrastructures permet à moindre coût une desserte intelligente de ce nouveau pôle central de l’agglomération.
Vous pouvez lire le courrier envoyé. et l’argumentaire

connexion des trams-trains à une gare près du futur CHU
positionnement possible d'une gare terminus "CHU"
Publié dans Collectif Transport | Marqué avec | Laisser un commentaire

Deux réflexions concomitantes

Deux réflexions concomitantes

Alors que l’évolution du réseau tramway est questionnée en même temps que l’usage de l’étoile ferroviaire, peut-on sérieusement envisager que chacune des interrogations ignore l’autre ?

L’optimisation des réseaux

Dans les deux cas, il s’agit d’une optimisation des réseaux existants :

  • Réaliser 3 lignes de tramway supplémentaires d’ici 2026 en ne construisant que 5 km de voies nouvelles.
  • Créer des liaisons rapides d’un bout à l’autre de la métropole en diamétralisant les lignes type RER, et au-delà, sur l’aire urbaine.

Dans les deux cas le service aux usagers s’étoffe en multipliant les correspondances entre les 2 réseaux, mais nul ne sait comment s’articuleraient les deux projets.

Quel maillage pour le réseau urbain 

La première étape de l’évolution du réseau urbain qui passe par le doublement du nombre de ses lignes de tramway à l’horizon 2026, est pertinente en vue de la desserte du nouveau CHU. C’est une optimisation rationnelle du réseau existant, couplée avec l’amorce de son maillage qui toutefois reste très Nanto-Nantais. On notera également :

  • que le terminus provisoire au bas du pont des 3 continents est enclavé.
  • que le Sud devrait se contenter, de la réalisation d’un dixième des nouvelles voies tramway avant les éventuels prolongements.
  • que la distribution des nouvelles lignes de tramway modifie dans un premier temps le centre de gravité du réseau des TC vers l’île de Nantes mais ne change pas fondamentalement sa forme étoilée…
  • que l’amorce d’une première ligne périphérique tramway du scenario n°7 à l’horizon 2030 – 2035, bien que tardive dans sa projection, mérite toute notre attention !
  • que, les dessertes périphériques (auxquelles ne peut répondre le tramway en raison de la faible densification de l’étalement urbain) restent un enjeu majeur.
  • que les franchissements de Loire, au-delà du centre de la métropole, doivent être questionnés sur les lignes de rocade là où elles viennent buter sur le fleuve (lignes 50 et 80) sans alternatives de continuité périphérique vers le Sud.
  • que la plateforme desservant Carquefou doit, retrouver sa destination ferroviaire initiale.

Quelles connexions entre réseau tramway et ferroviaire ?

Le nouveau «  Service Express Métropolitain   » doit permettre la traversée de l’aire urbaine sans terminus en gare centrale. La forme historiquement étoilée du réseau ferroviaire nantais ne contribuera à un maillage performant aux yeux des usagers, qu’à la condition qu’il soit connecté en de multiples points au réseau tramway, bus et buway. Ainsi :

  • Une ligne entre St Nazaire, Savenay et Ancenis avec plusieurs gares Métropolitaines, Mauves, Thouaré, St Herblain, Chantenay, Couéron (et potentiellement Ste Luce) augmenterait notoirement les connexions avec le réseau urbain.
  • Une ligne Nort/Erdre > Ste Pazanne offrirait aux usagers (en plus des lignes 1 et 6 à Haluchère) une multiplication des correspondances avec les lignes urbaines 2, 3, 4, 5 et 8 au niveau d’une halte à implanter sur l’île de Nantes.
  • Sur cette même ligne, à Bouguenais, une halte connectée à la desserte cadencée de la ligne 48 en provenance de Neustrie permettrait de desservir l’aérogare ainsi qu’à la zone d’activité de l’IRT Jules Verne.
  • Les trams-trains en provenance de Clisson pourraient correspondre avec les nouvelles lignes de tramway 6, 7 et 8 au CHU, en plus des lignes 2, 3, 4 et 5 sur l’île de Nantes.Enfin, au centre de Nantes, une nouvelle halte à Baco soulagerait le tronçon le plus chargé du réseau tramway entre Commerce et la gare.

Quelle(s) autorité(é) organisatrice(s) ?

Depuis le tram-train de Nantes à Châteaubriant, le dialogue semble rompu entre les acteurs locaux tels que définis dans la loi NOTRE: Régions, Métropoles et opérateurs. Les usagers auraient pourtant tout intérêt à ce que les deux projets s’accordent au niveau des interconnexions, des échéances et de la complémentarité des offres.

Les choix d’aménagements urbains et extras-urbains, étroitement liés aux équipements autour des pôles d’échanges favorisant les déplacements plus respectueux de l’environnement, y gagneraient en cohérence.

Une occasion à ne pas manquer

Nantes et sa région bénéficient de plusieurs atouts :

  • Une réflexion et une concertation concomitantes à propos de tout ce qui roule sur des rails dans l’aire urbaine.
  • La richesse des ouvrages de franchissements de Loire « ferrés », avec la moitié des ponts qui permettront d’y faire rouler des tramways, des trains ou des trams-trains, en 2026.
  • La desserte d’un nouveau CHU d’une portée largement extra métropolitaine, très facilement accessible aux trams-trains, au moyen d’une voie électrifiée aboutissant à ses pieds.
  • Une plateforme ferroviaire, d’une valeur inestimable en milieu urbain, potentiellement réutilisable pour desservir Carquefou et relier le Nord-Est au CHU.
  • Une occasion de multiplier les correspondances multimodales.
  • L’opportunité d’envisager un maillage des réseaux sur une échelle de temps sensiblement similaire.

Les deux autorités organisatrices et l’ensemble des acteurs des déplacements sur le territoire seront-ils capables de s’entendre pour donner un nouvel élan au développement des transports en commun au service des usagers ?

Les élus ont pris l’habitude de demander leur avis aux citoyens.

Nous leur demandons de l’écouter et de se mettre autour de la table. 

Alors que l’évolution du réseau tramway est questionnée en même temps que l’usage de l’étoile ferroviaire, peut-on sérieusement envisager que chacune des interrogations ignore l’autre ?

Quelles connexions entre réseau tramway et ferroviaire ?

Le nouveau « Service Express Métropolitain » doit permettre la traversée de l’aire urbaine sans terminus en gare centrale. La forme historiquement étoilée du réseau ferroviaire nantais ne contribuera à un maillage performant aux yeux des usagers, qu’à la condition qu’il soit connecté en de multiples points au réseau tramway, bus et buway.

Publié le par admin1530 | Commentaires fermés sur Collectif Transport – Les nouveaux horizons du maillage des rails urbains nantais

Baromètre des villes marchables

A l’instar de la FUB et de son « Baromètre des villes cyclables », les associations « Rue de l’Avenir », « Place aux piétons », « FF Randonnée » ont mis en place jusqu’au 15 mars 2021 un « Baromètre des villes marchables »
Le palmarès des villes « marchables », ville par ville permettra à votre collectivité de disposer d’informations inédites permettra d’améliorer le quotidien des piétons, marcheurs ou randonneurs, de faire de la marche un plaisir.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

ANDE – Cahier d’acteur concertation tram

L’ANDE a présenté un cahier d’acteur à la concertation sur les nouveaux horizons pour le tramway

à lire ici

Publié dans ANDE | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Collectif TransportLes nouveaux horizons du maillage des rails urbains nantais

Deux réflexions concomitantes

Alors que l’évolution du réseau tramway est questionnée en même temps que l’usage de l’étoile ferroviaire, peut-on sérieusement envisager que chacune des interrogations ignore l’autre ?

L’optimisation des réseaux

Dans les deux cas, il s’agit d’une optimisation des réseaux existants :

  • Réaliser 3 lignes de tramway supplémentaires d’ici 2026 en ne construisant que 5 km de voies nouvelles.
  • Créer des liaisons rapides d’un bout à l’autre de la métropole en diamétralisant les lignes type RER, et au-delà, sur l’aire urbaine.

Dans les deux cas le service aux usagers s’étoffe en multipliant les correspondances entre les 2 réseaux, mais nul ne sait comment s’articuleraient les deux projets.

Quel maillage pour le réseau urbain 

La première étape de l’évolution du réseau urbain qui passe par le doublement du nombre de ses lignes de tramway à l’horizon 2026, est pertinente en vue de la desserte du nouveau CHU. C’est une optimisation rationnelle du réseau existant, couplée avec l’amorce de son maillage qui toutefois reste très Nanto-Nantais. On notera également :

  • que le terminus provisoire au bas du pont des 3 continents est enclavé.
  • que le Sud devrait se contenter, de la réalisation d’un dixième des nouvelles voies tramway avant les éventuels prolongements.
  • que la distribution des nouvelles lignes de tramway modifie dans un premier temps le centre de gravité du réseau des TC vers l’île de Nantes mais ne change pas fondamentalement sa forme étoilée…
  • que l’amorce d’une première ligne périphérique tramway du scenario n°7 à l’horizon 2030 – 2035, bien que tardive dans sa projection, mérite toute notre attention !
  • que, les dessertes périphériques (auxquelles ne peut répondre le tramway en raison de la faible densification de l’étalement urbain) restent un enjeu majeur.
  • que les franchissements de Loire, au-delà du centre de la métropole, doivent être questionnés sur les lignes de rocade là où elles viennent buter sur le fleuve (lignes 50 et 80) sans alternatives de continuité périphérique vers le Sud.
  • que la plateforme desservant Carquefou doit, retrouver sa destination ferroviaire initiale.

Quelles connexions entre réseau tramway et ferroviaire ?

Le nouveau « Service Express Métropolitain » doit permettre la traversée de l’aire urbaine sans terminus en gare centrale. La forme historiquement étoilée du réseau ferroviaire nantais ne contribuera à un maillage performant aux yeux des usagers, qu’à la condition qu’il soit connecté en de multiples points au réseau tramway, bus et buway. Ainsi :

  • Une ligne entre St Nazaire, Savenay et Ancenis avec plusieurs gares Métropolitaines, Mauves, Thouaré, St Herblain, Chantenay, Couéron (et potentiellement Ste Luce) augmenterait notoirement les connexions avec le réseau urbain.
  • Une ligne Nort/Erdre > Ste Pazanne offrirait aux usagers (en plus des lignes 1 et 6 à Haluchère) une multiplication des correspondances avec les lignes urbaines 2, 3, 4, 5 et 8 au niveau d’une halte à implanter sur l’île de Nantes.
  • Sur cette même ligne, à Bouguenais, une halte connectée à la desserte cadencée de la ligne 48 en provenance de Neustrie permettrait de desservir l’aérogare ainsi qu’à la zone d’activité de l’IRT Jules Verne.
  • Les trams-trains en provenance de Clisson pourraient correspondre avec les nouvelles lignes de tramway 6, 7 et 8 au CHU, en plus des lignes 2, 3, 4 et 5 sur l’île de Nantes.Enfin, au centre de Nantes, une nouvelle halte à Baco soulagerait le tronçon le plus chargé du réseau tramway entre Commerce et la gare.

Quelle(s) autorité(é) organisatrice(s) ?

Depuis le tram-train de Nantes à Châteaubriant, le dialogue semble rompu entre les acteurs locaux tels que définis dans la loi NOTRE: Régions, Métropoles et opérateurs. Les usagers auraient pourtant tout intérêt à ce que les deux projets s’accordent au niveau des interconnexions, des échéances et de la complémentarité des offres.

Les choix d’aménagements urbains et extras-urbains, étroitement liés aux équipements autour des pôles d’échanges favorisant les déplacements plus respectueux de l’environnement, y gagneraient en cohérence.

Une occasion à ne pas manquer

Nantes et sa région bénéficient de plusieurs atouts :

  • Une réflexion et une concertation concomitantes à propos de tout ce qui roule sur des rails dans l’aire urbaine.
  • La richesse des ouvrages de franchissements de Loire « ferrés », avec la moitié des ponts qui permettront d’y faire rouler des tramways, des trains ou des trams-trains, en 2026.
  • La desserte d’un nouveau CHU d’une portée largement extra métropolitaine, très facilement accessible aux trams-trains, au moyen d’une voie électrifiée aboutissant à ses pieds.
  • Une plateforme ferroviaire, d’une valeur inestimable en milieu urbain, potentiellement réutilisable pour desservir Carquefou et relier le Nord-Est au CHU.
  • Une occasion de multiplier les correspondances multimodales.
  • L’opportunité d’envisager un maillage des réseaux sur une échelle de temps sensiblement similaire.

Les deux autorités organisatrices et l’ensemble des acteurs des déplacements sur le territoire seront-ils capables de s’entendre pour donner un nouvel élan au développement des transports en commun au service des usagers ?

Les élus ont pris l’habitude de demander leur avis aux citoyens.

Nous leur demandons de l’écouter et de se mettre autour de la table. 

Publié le par admin1530 | Laisser un commentaire

Etoile ferroviaire nantaise, L’ANDE fait des propositions

En association avec la FNAUT Pays de la Loire, suite à des analyses produites par la SNCF pour développer les Services Express Métropolitains dans les grandes agglomérations, nous proposons des pistes de diamétralisation des offres de train ou tram-train pour l’aire urbaine de Nantes.

Etoile ferroviaire nantaise à plus long terme
Etoile ferroviaire nantaise à plus long terme


Nous vous proposons de télécharger ici l’état de nos réflexions.

Publié dans ANDE | Marqué avec , | Commentaires fermés sur Etoile ferroviaire nantaise, L’ANDE fait des propositions

La lettre d’information novembre-décembre 2020

télécharger la newsletter

Publié dans ANDE | Marqué avec | Commentaires fermés sur La lettre d’information novembre-décembre 2020

Projet de navette autonome Doulon-Carquefou

Nous constatons avec inquiétude l’avancée du projet de navettes automobiles autonomes entre Doulon et Carquefou et souhaitons qu’un débat citoyen contradictoire se mette vite en place sur ce sujet avant l’aliénation d’une emprise ferroviaire au potentiel important pour l’agglomération nantaise. Si l’insertion d’un itinéraire vélo est indispensable, le choix du mode de transport public pose problème.

télécharger le communiqué

Publié dans ANDE | Commentaires fermés sur Projet de navette autonome Doulon-Carquefou